Porte de Courcelles, la musique à l’honneur

Bonne nouvelle pour les apprentis artistes du 17e arrondissement ! Les
travaux du futur conservatoire municipal sont presque terminés, et ses portes ouvriront dès la rentrée 2013.

Ce projet de grande ampleur, soutenu par les élus socialistes du 17ème, répond à l’engagement de Bertrand Delanoë de créer 3000 places de conservatoire supplé-mentaires d’ici 2014, engagement qui sera tenu. Il permettra de renforcer considérablement l’offre culturelle dans notre arron-dissement, et de l’ouvrir également aux musiques nouvelles et au jazz, ce que peu de conservatoires proposent. 

Avec près de 3000m² sur quatre niveaux, les élèves de musique, danse et art dramatique pourront profiter de nouveaux locaux sept fois plus spacieux que le site actuel, un petit hôtel particulier situé rue de Villiers. Grande nouveauté : le site comprendra un grand auditorium de 500m², dans lequel les élèves, mais aussi les professeurs et des formations extérieures, pourront se produire en public. L’annexe située au 88 rue de la Jonquière, qui présente une surface utile supplémentaire de 680m², sera également conservée. Ces nouveaux espaces sont indispensables, car la demande excède largement l’offre, au détriment des classes sociales défavorisées : selon un rapport d’audit daté de Juin 2010, près de la moitié des élèves étaient issus de familles bénéficiant du quotient familial le plus élevé. Augmenter
la taille du conservatoire, c’est donc aussi l’ouvrir plus facilement à tous les enfants, quel que soit leur milieu social d’origine et agir ainsi en faveur de l’égalité de tous devant la culture.

Le choix de l’emplacement n’a bien entendu pas été laissé au hasard. Le futur conservatoire sera situé à la lisière de Paris, au 220 rue de Courcelles, sur une grande emprise foncière de la Ville idéalement située à proximité de deux écoles. Il participera à l’embellissement et à la valorisation du quartier de la porte de Champerret. Pour terminer, n’oublions pas un autre grand engagement de la Mairie de Paris, le développement durable, qui est mis à l’honneur avec ce chantier. En effet, le bâtiment se veut un modèle de développement durable, et le chantier sera particulièrement respectueux de l’environnement : économie des ressources   naturelles, limitation des pollutions (air, eau, sol) et des nuisances, respect de la biodiversité, limitation des risques sur la santé des ouvriers.

Habillées de cuivre patiné rappelant la couleur des instruments de musique, les façades du nouveau bâtiment attireront tous les yeux. Nul doute qu’enfants et adultes sauront pleinement apprécier ce nouveau temple de l’art !

Elsa, militante PS17

Sur le même sujet, voir aussi la visite du chantier par les élus PS le 26/11/2012
illustré de nombreuses photos du chantier

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *