Europe : Un nouvel état d’esprit

En se posant en intermédiaire crédible et écouté entre Etats du sud et Etats du nord, François Hollande a permis d’adopter de nouvelles mesures pour la croissance et la solidarité.

 

Face à une crise économique sans précédent, plus que jamais, les partenaires européens doivent être solidaires. C’est dans ce but que, depuis son élection, François Hollande agit en intermédiaire entre Etats du nord et du sud, fluidifiant le dialogue. Pour David Assouline, porte-parole du PS, “on observe un vrai changement d’état d’esprit. Là où, par le passé, il y avait des décisions unilatérales du couple Franco-Allemand, il y a désormais une impulsion qui part du sommet, pour la solidarité européenne”. Chacun a voix au chapitre et, surtout, est écouté. “L’élection de François Hollande a changé la donne sur la façon dont on discute en Europe”, confirme Bruno Le Roux, le président du groupe socialiste à l’Assemblée. Depuis son élection, le président français a su se faire le relais entre les inquiétudes de l’Europe du Sud et la rigueur de l’Europe du Nord, dont l’Allemagne.

Un dialogue plus
respectueux
entre Etats du nord et
Etats du sud

Alors que depuis 3 ans c’est une politique d’austérité qui prévalait, il a fait adopter des mesures fortes en faveur de la croissance, seule stratégie pour sortir de la crise. Depuis le mois de juin, sous son impulsion, des investissements massifs (120 milliards d’euros) ont été décidés en faveur de programmes de développement économiques et industriels.

Afin de mieux combattre la spéculation, de nouveaux outils ont été adoptés. Enfin, c’est grâce à son intervention qu’a été donnée au mécanisme européen de stabilité la possibilité de prêter directement aux banques, mesure indispensable mais dont ne voulaient pas les Etats du nord. Et si la crise est loin d’être terminée, cette nouvelle forme de dialogue devrait permettre à tous de mieux y faire face.

L.Guillo,
militant de la section PS17

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *