Visite du Chantier du Conservatoire du 17e
par les élus PS

Olivier Landrin, Architecte, Cabinet Basalt-Architecture et Mathieu Ferey, Directeur du Conservatoire du 17ème arrondissement ont reçu lundi 26 novembre les élus socialistes de l’arrondissement pour une visite de chantier.

Les travaux, commencés en septembre 2011 seront achevés en juillet 2013 pour une ouverture au public prévue en octobre 2013. C’est dire que le chantier est bien avancé

Ce superbe équipement situé Rue de Courcelles, à proximité de la Porte de Champerret et du Boulevard de Reims, d’une surface SHON de près de 4 500 m², remplacera les locaux de l’actuel conservatoire situé avenue de Villiers, devenus trop exigus.  Il apporte ainsi une réponse aux fortes demandes observées chaque année au moment des inscriptions, et permettra à plus de jeunes d’intégrer les cursus d’enseignement artistique. Par ailleurs, les activités du conservatoire situées au centre d’animation de la Jonquière seront maintenues.
C’est essentiel, car l’un des enjeux de la politique culturelle, et plus particulièrement de l’enseignement des pratiques artistiques, est de diversifier les publics, en permettant à des élèves issus de familles à bas quotient familial d’accéder à la Culture. Un récent rapport avait en effet montré que malgré les efforts entrepris ces dernières années, les publics des conservatoires restaient très majoritairement des enfants issus de familles relevant des quotients familiaux les plus élevés. Fidèles à leurs convictions, les élus socialistes parisiens et de l’arrondissement ont donc défendu ce projet afin de défendre l’égalité de tous devant la culture.
A cet égard, le choix de l’emplacement du nouveau conservatoire n’est pas anodin : implanté sur une emprise foncière de la Ville située au 220 rue de Courcelles, il est au cœur d’un quartier qui était jusqu’à lors dépourvu d’équipements culturels, et dont nous souhaitons faire une priorité pour les années à venir. La proximité de l’école du Boulevard de Reims laisse par ailleurs envisager des projets d’ « orchestre à l’école », en lien avec le conservatoire. L’école est en effet un véritable lieu de mixité sociale, et initier les enfants en classe permettra sûrement de faire naître des vocations et de susciter l’envie d’approfondir au conservatoire.
Cette visite nous a permis de prendre toute la mesure de ce chantier ambitieux, et de voir à quoi ressemblera le conservatoire de demain : une salle de jazz, une salle de percussions, dix salles consacrées aux pratiques musicales différentes, une salle d’orgue, 3 studios de danse, 3 salles d’arts dramatique, un grand patio sous verrière permettant de profiter de la lumière qui filtre dans tout le bâtiment, et surtout un auditorium de 300 places qui accueillera les concerts du conservatoire mais aussi de formations extérieures.
Habillées de cuivre patiné rappelant la couleur des instruments de musique, ses façades attireront agréablement l’œil. Le bâtiment se veut un modèle de développement durable, et le chantier est particulièrement respectueux de l’environnement : économie des ressources naturelles, limitation des pollutions (air, eau, sol) et des nuisances, respect de la biodiversité, limitation des risques sur la santé des ouvriers.
Tout a été pensé pour donner les meilleures conditions d’accueil aux publics qui fréquenteront l’établissement. Le bâtiment est très lumineux, bien espacé, très bien équipé, entièrement accessible aux personnes à mobilité réduite, et apporte des conditions acoustiques optimales aux musiciens.
Découvrez ici les photos de cette visite ! (crédit photos: Jean-Paul Dayan)

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *